5 mars 2024

Les habits étaient de meilleure qualité dans le passé

1 min read

Les professionnels du vintage, les retoucheurs et les teinturiers constatent une tendance inquiétante : la baisse de la qualité des vêtements. Cette observation ne découle pas toujours des raisons évidentes.

Il fut un temps où les Français se rendaient chez leur couturière de quartier pour confectionner des vêtements sur mesure. Ces pièces, soigneusement rangées dans les penderies, étaient portées jusqu’à leur usure complète. Cette époque révolue, méconnue des jeunes générations bercées par la mode rapide et les tendances éphémères des réseaux sociaux, se caractérisait par une approche différente de l’habillement. Selon Judith Prigent, auteure du Guide de la mode vintage, les vêtements étaient conçus avec quelques centimètres supplémentaires pour s’adapter aux éventuelles fluctuations de poids de leur propriétaire. Autrefois, un vêtement représentait un investissement sur le long terme en raison de son coût élevé. Les tee-shirts à bas prix que nous connaissons aujourd’hui n’existaient pas à cette époque. Notre rapport aux vêtements a évolué.