20 juin 2024

Environnement au cœur du CPLF en 2024.

2 min read

En 2024, le Congrès de Pneumologie de Langue Française (CPLF) adopte une approche écoresponsable, s’engageant dans une gestion globale visant à limiter les impacts environnementaux et à prendre en considération les enjeux sociétaux. Cette initiative, réalisée en collaboration avec Lille Grand Palais, vise à réduire l’empreinte carbone et à optimiser la gestion des déchets pour les exposants et les participants.

Des mesures concrètes ont été prises, telles que l’élimination des programmes papier et des sacoches avec insertions en papier, ainsi que l’interdiction des bouteilles d’eau, même pour les orateurs. Le lieu du congrès a installé des fontaines d’eau, encourageant les participants à apporter leur propre gourde. Ces changements ont été communiqués en amont, et une charte engage les exposants et les participants à adhérer à ces pratiques écoresponsables.

Le CPLF, rassemblant environ 5 000 pneumologues de l’espace francophone, met l’accent sur la sensibilisation à la gestion environnementale, soulignant l’importance de la participation de chacun. Les exposants sont encouragés à privilégier les matériaux réutilisables, à éviter les moquettes, à utiliser des services locaux, à adopter des pratiques énergétiques durables, et à minimiser les conditionnements individuels et les déchets.

La présidente de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) annonce que l’année suivante, le congrès se concentrera sur « l’impact du changement climatique sur les maladies respiratoires ». Une évaluation de la perception des mesures actuelles sera réalisée via un questionnaire de satisfaction.

Le thème central de cette année, « le poumon à chaque étape de la vie », explore la prévention face aux expositions environnementales, le dépistage précoce et la prise en charge des maladies respiratoires. Le congrès, organisé par l’Association de perfectionnement post-universitaire des pneumologues (APP), le Collège des pneumologues des hôpitaux généraux (CPHG), et la SPLF, prend une forme hybride, combinant des sessions présentiels à Lille et des sessions distanciels retransmises en direct et en différé.