5 mars 2024

Anais Lacombe, Cofondatrice de PimpUp, Partage sa Vision Anti-Gaspillage sur L’éco d’ici

2 min read

Anaïs Lacombe, co-fondatrice de PimpUp, a lancé un concept novateur à Nîmes, visant à valoriser les fruits et légumes qui ne répondent pas aux normes de la grande distribution et finissent souvent par être gaspillés. Le projet, axé sur la lutte contre le gaspillage alimentaire, se matérialise à travers des paniers anti-gaspillage qui offrent une seconde chance à ces produits imparfaits, délaissés en raison de leur aspect non conventionnel.

Les fruits et légumes considérés comme imparfaits en raison de leur forme, de leur taille ou de leur apparence inhabituelle sont souvent mis de côté par les grandes surfaces. C’est là que PimpUp entre en jeu, cherchant à remédier activement à ce problème en offrant une alternative durable. Anaïs Lacombe, en collaboration avec Manon Pagnucco, a fondé PimpUp avec pour mission de donner une seconde vie à ces produits délaissés.

L’ampleur du gaspillage alimentaire en France, estimée à près de 10 millions de tonnes de produits par an, souligne l’importance de solutions innovantes telles que PimpUp. De plus, environ 32 % du gaspillage alimentaire découle de la phase de production, mettant en évidence la nécessité d’interventions à divers stades de la chaîne d’approvisionnement.

PimpUp Nîmes a récemment ouvert la prise de commandes, permettant aux clients de réserver leurs paniers anti-gaspillage. L’espace client offre également la possibilité de gérer le calendrier des commandes. Les premières livraisons sont prévues pour le 28 février, marquant le début d’une nouvelle approche durable pour l’approvisionnement en fruits et légumes dans la région. Neuf points relais seront disponibles pour le retrait des commandes, avec cinq en centre-ville et quatre dans les communes environnantes telles que Lunel, Langlade, Caveirac, Cordognan, et Vergèze.

La co-fondatrice Anais Lacombe partagera davantage d’informations sur PimpUp lors de son interview à l’émission « L’Eco d’Ici » sur France Bleu Gard Lozère le lundi à 7h15. L’occasion de découvrir en détail le fonctionnement de cette initiative anti-gaspillage et son impact potentiel sur la réduction des pertes alimentaires.